7 moyens pour verdir sa livraison et réduire son empreinte carbone

Thursday
24
November
2022
L'importance de la pollution atmosphérique liée au transport de marchandises entraîne l'apparition de nouvelles réglementations excluant les camions des centres-villes. Pour y remédier, plusieurs solutions existent pour verdir sa livraison et réduire son empreinte carbone.
Inscrivez-vous à notre newsletter
C'est dans la boîte 🙂 Merci pour votre inscription.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Si le e-commerce ne représente que 14% du commerce de détail de produits en France, on estime qu'il se chiffre à 17% des livraisons en ville. Via de petites camionnettes ou d'imposants poids lourds, les achats en ligne doivent en effet être transportés par des professionnels pour trouver le chemin des boîtes aux lettres. Et cela n'est pas sans conséquence sur le plan environnemental ! Il existe toutefois des solutions pour verdir sa livraison.

Un secteur polluant

25% du gaz à effet de serre émis en ville provient du transport de marchandises. Cela s'explique par les caractéristiques des véhicules : ce sont généralement des engins massifs, puissants et lourds à déplacer. Leurs émissions de gaz à effet de serre sont donc plus importantes que pour une voiture traditionnelle.

Ces émissions néfastes tant pour l'environnement que pour l'humain ont donc conduit les municipalités à mettre en œuvre des mesures contraignantes à destination des véhicules polluants. Ce sont les zones à faibles émissions (ZFE). 43 ZFE devraient ainsi exister en France d'ici à 2025, au sein des agglomération de plus de 150 000 habitants.

De nombreux moyens pour réduire son empreinte carbone

La question de la pollution associée à la livraison est un sujet de plus en plus important pour les clients finaux. Certains sont même prêts à payer à plus cher pour pouvoir bénéficier d'une livraison plus verte. Pour y arriver, plusieurs moyens existent :

  1. Les mobilités douces

Pour des matériaux légers ou peu encombrants, ce type de transport peut parfaitement s'adapter à la livraison. Vélo, vélo-cargo voire même piéton, ces modes de déplacement sont non polluant et s'adaptent très bien à l'agilité pour évoluer en ville.

  1. Les livraisons en horaires décalés

Tard le soir ou tôt le matin, ces livraisons permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce aux trajets plus courts liés à l'absence de trafic et de congestion.

  1. La mutualisation de la livraison

En rassemblant les différentes commandes au sein d'un même véhicule - à l'exception des colis lourds et volumineux -, le trajet est moins long et permet de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

  1. Le recours à l'externalisation

Un véhicule qu'on ne fabrique pas ne pollue pas. Plutôt que se décider à acheter un véhicule pour transporter ses matériaux (ce qui n'est pas souvent une bonne idée), il vaut mieux faire appel aux spécialistes de la livraison pour ses besoins périodiques ou récurrents.

  1. L'optimisation des trajets

Eviter qu'un camion traverse toute la ville pour livrer est une évidence pour diminuer son empreinte écologique. Plus le point de départ est proche du lieu d'arrivée, moins le véhicule consomme et pollue.

  1. L'éco-conduite

Des pneus à la bonne pression, un véhicule bien entretenu, une conduite souple ou une vitesse réduite... Ces différents facteurs permettent sans efforts de réduire sa consommation de carburant ce qui a un impact sur l’émission de gaz à effet de serre.

  1. Le verdissement de la flotte

Certains es camions utilisés pour la livraison peuvent relever de l'occasion, dater de plus d'une dizaine d'années et n'être pas les plus performants pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Heureusement, de plus en plus de véhicules sont conçus pour être le moins polluant possible : électrique, hybrides ou en Crit'Air 1 et 2, etc. Il y a toujours une solution pour décarboner sa livraison.

  1. La compensation

La réduction de l'empreinte carbone peut s'effectuer en dehors de la livraison à proprement parler. Via le soutien à des projets de protection de l’environnement ou à des mesures en faveur du climat, la contribution à la compensation carbone permet de contrebalancer les émissions de gaz à effet de serre.

Des solutions concrètes pour Supervan

Conscient de tous ces enjeux, Supervan s'est fixé depuis ses débuts un objectif de réduction de son empreinte écologique, à la fois pour notre propre entreprise, mais aussi en prenant à notre compte l’impact de nos transporteurs partenaires. Et parce que lutter contre les gaz à effet de serre ne suffit pas, nous sommes également attentifs à la réduction des rejets de gaz nocif pour l’homme.

En accompagnant nos partenaires transporteurs et en adaptant nos outils technologiques pour cette transition, nous améliorons petit à petit l’impact environnemental de leurs véhicules grâce à un verdissement de leur flotte. Nous agissons aussi au niveau de l'optimisation des ressources mobilisées sur les livraisons. Nous nous assurons aussi que les transporteurs soient formés à l'éco-conduite. Enfin, nous avons choisi de faire notre part de l’immense effort de conservation et de développement des puits de carbone, à travers au développement d’une agro-foresterie qui émet le moins de carbone possible et en séquestre le plus possible.

ctasupervan

boitenewsletter

Connectez-vous à votre compte Supervan :